Image
Inflatie uitgelegd
Quel est l'impact de l'inflation sur mon épargne ?
Santander Consumer Bank
27/06/2022
4 Minutes de lecture

La hausse de l'inflation semble échapper à tout contrôle. Les prix des biens et services s'envolent avec, à la clé, une baisse de notre pouvoir d'achat. Votre épargne est-elle aussi en danger ? Et pouvez-vous réellement vous armer contre les effets de l'inflation ? Ce nouvel article de notre blog répond à quelques questions préoccupantes. 

Qu'est-ce que l'inflation ?

L'inflation est une situation économique caractérisée par une augmentation générale des prix des biens et services. Pour en déterminer le taux, les économistes se basent souvent sur l'inflation sous-jacente, c'est-à-dire l'augmentation des prix à l'exclusion des secteurs de l'alimentation et de l'énergie. Les prix des denrées alimentaires et de l'énergie sont, en effet, toujours un peu plus sensibles aux fluctuations. L'inflation sous-jacente de 3,75 % en avril 2022 démontre que l'inflation actuelle affecte profondément notre portefeuille.

Quelles sont les causes de l'inflation ?

L'inflation peut avoir différentes causes. L'inflation actuelle s'est produite en plusieurs étapes. Bien avant la pandémie, la Banque centrale européenne (BCE) injectait déjà beaucoup d'argent dans l'économie. Elle a continué à le faire pendant la crise mais en même temps, le confinement nous a tous incités à dépenser moins d'argent, entre autres pour les visites au restaurant ou les voyages. Depuis, la demande de biens et services a rapidement augmenté, mais l'offre n'a pas pu suivre. La forte augmentation des prix de l'énergie et la pénurie de matières premières - notamment à cause de la guerre en Ukraine et des problèmes rencontrés pour le transport de marchandises - jouent également un rôle. Et plus un produit ou service est difficile à obtenir, plus il devient cher, évidemment. 

Où en est l'inflation actuelle ?

D'après Eurostat, l'inflation en Belgique a atteint 9 % à la fin du mois de mai 2022. Un taux qui se chiffre même à 9,9 % en vertu de la définition européenne harmonisée. Voilà qui est très loin du scénario idéal de 2 % pour une croissance saine. Avec près de 10 %, notre pays a atteint son plus haut niveau depuis quarante ans. L'inflation n'avait plus été aussi élevée depuis 1982. Cela dit, les économistes estiment que le plafond des fortes hausses de prix pourrait désormais être en vue. 

Comment peut-on limiter l'inflation ?

En principe, quand l'inflation atteint les proportions qu'elle connaît actuellement, la BCE augmente les taux d'intérêt - ce qui entraîne une diminution de la demande. Aujourd'hui, cependant, les conditions en Europe sont exceptionnelles car, contrairement à la situation aux États-Unis, le problème majeur ne réside pas dans la demande. Les troubles en Ukraine, les relations avec la Russie et plus particulièrement la question de l'énergie jouent un rôle décisif dans la hausse des prix.

Qu'est-ce que cela signifie pour mon épargne ?

L'inflation n'est pas favorable à l'épargne. À cause de la hausse des prix, le pouvoir d'achat diminue, les salaires sont dépensés plus vite que d'habitude et de nombreuses personnes doivent puiser dans leurs économies pour payer leurs achats. Heureusement, l'indexation des salaires dans notre pays apporte un certain soulagement. En revanche, elle entraîne aussi une inflation plus élevée que dans la plupart des autres pays européens, où les salaires sont adaptés moins rapidement à la hausse des prix.

Depuis la crise financière de 2008, la BCE a en outre fait chuter les taux d'intérêt à court terme à 0 %. Ceci afin de décourager l'épargne et de stimuler l'investissement. Maintenant que l'inflation est au plus haut et que nos livrets d'épargne ne rapportent plus grand chose, notre pouvoir d'achat fait grise mine. La valeur de notre épargne augmente en effet moins rapidement que les prix des biens et services. L'épargne perd donc de sa valeur, ce qui réduit le pouvoir d'achat. Si les livrets d'épargne offrent le minimum légal de 0,01 % de prime de base et 0,10 % de prime de fidélité, et que le taux d'inflation s'élève à 9,9 %, l'épargnant perd en réalité 9,79 % de pouvoir d'achat. 

Dois-je investir toutes mes économies ?

Ces derniers mois, les marchés boursiers ont montré leur côté le plus volatil, avec - dans de nombreux cas - une chute des cours. L'investissement n'est donc pas non plus dénué de risques. Si vous voulez investir, il est préférable de maintenir un mélange équilibré d'épargne et de produits boursiers. 

Tout l'enjeu consiste à composer votre portefeuille de telle sorte que la stabilité et la sécurité d'un compte d'épargne annulent partiellement les fluctuations du marché et apportent ainsi la sérénité requise. Il est en outre important de disposer d'une épargne équivalant à trois à six mois de salaire pour faire face aux dépenses imprévues, surtout en période d'incertitude comme aujourd'hui. Un compte d'épargne au rendement plus élevé vous aidera à limiter la perte de valeur. Il est donc toujours nécessaire de comparer les taux d'intérêt.

Calculez et comparez aisément les taux d'intérêt de différents comptes d'épargne avec notre comparateur d'épargne.

 

Articles de blog connexes

Image
Header_Struisvogeleffect
Personne ne tient à prendre de mauvaises décisions financières. Pourtant, cela peut arriver à chacun d'entre nous. Le principal responsable ? Le syndrome de l'autruche, c'est-à-dire la tendance à ignorer les informations gênantes concernant nos finances. Cet article vous explique les pièges d'un tel comportement et la façon de les éviter.
Santander Consumer Bank
14/03/2022
4 Minutes de lecture
Image
Header_blog_nietgereglementeerdsparen
Il existe deux sortes de comptes d'épargne : les comptes réglementés et les comptes non réglementés. En Belgique, la plupart des comptes d'épargne sont réglementés, y compris ceux de Santander Consumer Bank. Mais connaissez-vous la différence avec un compte d'épargne non réglementé ? Et surtout : qu'est-ce que cela signifie pour vous en tant qu'épargnant ?
Santander Consumer Bank
21/03/2022
3 Minutes de lecture