Image
Begroeting met de ellebogen
Épargnez-vous encore en période de crise ?
Santander Consumer Bank
23/09/2021
5 Minutes de lecture

La crise du coronavirus a un impact considérable sur notre comportement en matière d’épargne. Avec l’annulation des voyages et des déplacements, certains économisent davantage. D’autres voient leurs revenus diminuer et ont plus de mal à joindre les deux bouts. L’épargne est donc sous pression. Santander Consumer Bank a sondé le comportement des Belges en la matière. Économiser en temps de crise ? Trois bonnes raisons d’essayer. 

1. Une période d’incertitude financière

Combien de temps durera encore cette situation particulière ? Quand y aura-t-il un vaccin ? Combien de confinements vivrons-nous ? Nous vivons dans l’angoisse et l’incertitude, notamment sur le plan financier. Santander Consumer Bank a sondé le comportement d’épargne d’hommes et de femmes belges âgés de 18 à 70 ans en juillet, en pleine crise du coronavirus. 

Environ la moitié des personnes interrogées ont indiqué que la crise du coronavirus avait mis à mal leur situation financière. 13 % d’entre elles se disent gravement touchées. Dans l’ensemble, 4 répondants sur 10 ont qualifié leur comportement d’épargne d’« insuffisant ». Parmi eux, 3 sur 4 ont justifié cette situation par « un manque de ressources financières ». Seuls 13 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles placeraient « certainement » de l’argent sur un compte épargne au cours des 12 prochains mois. Près de la moitié du panel a répondu « probablement pas » ou « certainement pas ».

Se constituer un petit bas de laine n’est donc pas évident en temps de crise. Mais n’oubliez pas que vous pouvez économiser à partir de très petites sommes. Et l’épargne est judicieuse en cette période, même pour ceux qui ont davantage de moyens. L’argent placé sur un compte épargne est directement disponible en cas de besoin.

2. Un refuge

86 % des participants à l’enquête de Santander Consumer Bank ont déclaré posséder un compte épargne. 4 personnes interrogées sur 10 en ont même un dans plusieurs banques. La sécurité de ce type de compte est un atout important pour le Belge.

Environ 44 % du patrimoine total des répondants se trouve sur des comptes épargne. Ce pourcentage diminue avec l’âge. Pourquoi ? Tout simplement parce que les personnes plus âgées investissent davantage. Les plus jeunes déposent leur argent sur un compte pour pouvoir le retirer plus rapidement. Ils épargnent à des fins concrètes : une première maison, un voyage ou des festivals. La moitié des personnes interrogées économisent pour se constituer une réserve financière, un tiers en vue de la pension. 

À noter que la moitié des répondants ont indiqué ne pas avoir investi dans des actions en raison du coronavirus et être encore plus sur leurs gardes aujourd’hui. Le compte épargne est un refuge pour vos économies. Il offre plus de sécurité que les actions, par exemple, qui comportent toujours une part de risque.

3. Un taux d’intérêt minimal

Les taux d’intérêt de l’épargne sont historiquement bas depuis la crise économique de 2008. Il est néanmoins toujours plus sage de laisser votre argent fructifier si vous ne pouvez ou n’osez pas investir. Laisser votre argent sur un compte courant ne vous rapporte rien. Les livrets d’épargne réglementés garantissent, quant à eux, un taux d’intérêt minimum de 0,11 %. 

Qui plus est, toutes les banques n’abaissent pas leurs taux sur l’épargne au minimum légal. Santander Consumer Bank propose des comptes épargne rentables. Renseignez-vous correctement et comparez régulièrement les différents comptes épargne. 


Notre simulateur d’épargne en ligne vous permet de comparer rapidement et facilement tous les comptes épargne belges. Les taux d’intérêt de l’épargne sont mis à jour quotidiennement. Vous avez ainsi la garantie de disposer d’informations correctes, pour vous faire une idée précise de votre situation financière. Épargner est judicieux, même avec un revenu modeste.