Les intérêts sur les comptes d’épargne

Que vous rapporte votre compte d’épargne?

Lorsque vous épargnez sur un compte d'épargne, vous percevez deux types d'intérêts payés par la banque :  un intérêt de base et une prime de fidélité.

Intérêt de base :

Chaque montant versé sur votre compte d'épargne vous rapporte un intérêt de base. Celui-ci est calculé par jour et sur toute la période pendant laquelle l’argent reste sur votre compte d'épargne. L'intérêt de base est versé chaque année à la date du 1er janvier.

Le taux de base est variable, ceci signifie que votre banque peut adapter l’intérêt de base à tout moment. Il est évident que dans le cas d’une modification de taux d’intérêt, la banque en informera ses clients.

Exemple
Vous versez 10.000 euros le 1er décembre 2016 sur votre  compte d’épargne. Dans notre exemple hypothétique, l’intérêt de base s’élève à 0,25% par an. Le 1er janvier de l'année suivante, vous toucherez les intérêts de base du 1er décembre au 31 décembre, c’est-à-dire pour une période de 31 jours.
0,25% x 10.000 euro = 25 euro x (31 jours/365 jours) = 2,08 euro.

La prime de fidélité :

Pour les sommes qui restent sur le compte pendant 12 mois, l’épargnant reçoit, outre l’intérêt de base, une prime de fidélité. Contrairement au taux de base qui est variable, le taux de la prime de fidélité est fixé pour 12 mois au moment du versement. Votre banque ne peut donc pas modifier le taux de la prime de fidélité pour le montant versé pendant 12 mois.
La prime de fidélité est exprimée sur base annuelle et est payée trimestriellement, le premier jour du trimestre qui suit la date à laquelle la prime de fidélité a été acquise, à savoir le 1er janvier, le 1er avril, le 1er juillet et le 1er octobre. Les primes de fidélité acquises rapportent à leur tour des intérêts à partir du moment où elles ont été versées sur le compte.

Exemple
Vous versez 10.000,00 euros le 1er décembre 2016 sur votre compte d’épargne. Dans notre exemple hypothétique, l’intérêt de base s’élève à 0,25% par an et la prime de fidélité est de 0,35%. Le 1er janvier de l'année suivante, vous toucherez les intérêts de base du 1er décembre au 31 décembre, c’est-à-dire pour une période de 31 jours.
Le 1er janvier 2017 : 0,25% x 10.000,00 euros = 25,00 euros x (31 jours/365 jours) = 2,08 euros.

Le 1er décembre 2017, vous aurez acquis votre prime de fidélité de 0,35% x 10.000,00 euros = 35,00 euros. Celle-ci vous sera versée le 1 janvier 2018. Le 1er janvier 2018, vous recevrez également un intérêt de base pour votre épargne en 2017 : 0,25% x 10.002,08 euros = 25,01 euros

Quelques questions fréquentes :

Que se passe-t-il si je prélève l'argent de mon compte d’épargne après que la prime de fidélité a été acquise mais avant qu’elle n’ait été réellement payée ?
Le fait d’enlever votre argent du compte d’épargne avant le paiement réel de la prime de fidélité ne porte pas atteinte à la prime de fidélité acquise, elle sera versée sur votre compte d’épargne le premier jour du trimestre suivant son acquisition.

Que se passe-t-il si je prélève l'argent de mon compte d’épargne pour lequel la prime de fidélité n'est pas encore acquise ?
Si vous prélevez un montant de votre compte d'épargne pour lequel la prime de fidélité n'a pas encore été acquise, vous perdez l’intégralité de la prime de fidélité pour ce montant. Dans ce cas, votre banque calculera votre prime de fidélité selon le principe du LIFO (last in, first out) : les derniers prélèvements sont déduits d'abord des derniers versements. Cette méthode de calcul est la plus avantageuse pour vous car elle impacte d’abord les montants pour lesquels la prime de fidélité a couru le moins longtemps.

Prélever un montant important de votre compte d’épargne ?

Avant de prélever un montant important de votre compte d'épargne, analysez les conséquences pour votre prime de fidélité. Parfois, il vaut mieux attendre quelques jours/semaines pour ne pas la perdre. Si par exemple il vous manque seulement un mois avant l’acquisition de votre prime de fidélité il vaut mieux attendre avant de faire votre retrait d’argent.

Un taux de base plus élevé ou une prime de fidélité plus avantageuse… que choisir ?
Le meilleur choix pour votre épargne dépend de la durée de votre épargne et de ce que vous voulez faire avec vos économies. Choisissez un compte d'épargne avec une prime de fidélité élevée si vous planifiez de maintenir vos économies pendant plus de 12 mois sur votre compte d’épargne. Si par contre vous pensez avoir besoin de retirer votre épargne dans moins de 12 mois, alors optez pour un compte d'épargne avec un taux de base élevé.

 

Comment calculer la rémunération (future) de mon compte d'épargne ?
Calculer la (future) rémunération sur vos économies n’est pas toujours facile. Si vous versez et retirez régulièrement des montants sur votre compte d'épargne, cela peut devenir compliqué de calculer vous-même vos intérêts. C’est pourquoi votre banque vous propose des outils pour vous aider :

 

  • Un calculateur d'intérêt : celui-ci vous permet de calculer le montant des intérêts que vous recevrez potentiellement à la fin de la période pour autant que le solde de votre compte d'épargne ne change pas.
  • Un simulateur de retrait : ce simulateur calcule l'impact potentiel d'un retrait sur votre compte d’épargne.

 

Quelques derniers conseils

 

  • Notez les dates de dépôts et retraits importants. Par exemple, si vous avez versé 10.000,00 euros le 1er janvier 2017 sur votre compte d’épargne et que vous prélevez 5.000,00 euros le 30 décembre 2017, vous perdez la moitié de votre prime de fidélité. Si par contre vous prélevez cet argent 2 jours plus tard de votre compte d’épargne, vous conservez votre prime de fidélité.
  • Il est important de bien saisir la différence entre les intérêts acquis d’une part et les intérêts reçus d’autre part. Votre prime de fidélité est acquise 12 mois après votre dépôt mais elle ne sera payée que le premier jour du trimestre suivant. Le taux de base est acquis sur une base quotidienne, mais il n’est payé qu'une seule fois par an, tous les 1er janvier.