Image
Santander sponsorship Formula 1 Ferrari
Santander propulse la Scuderia Ferrari vers un avenir neutre en CO2
Santander Consumer Bank
27/06/2022
3 Minutes de lecture

Banco Santander devient le sponsor principal de la Scuderia Ferrari. La banque s'appuiera sur son expertise des solutions durables pour l'industrie automobile afin d'assurer la neutralité CO2 de l'équipe de Formule 1 d'ici 2030.

Depuis 2020, Banco Santander est non seulement neutre en carbone pour ses propres activités, mais aussi leader mondial incontesté du financement des énergies renouvelables. La banque compte à présent utiliser ces connaissances et cette expertise pour parvenir à zéro émission dans toutes ses activités de crédit, de conseil et d'investissement. Et la Formule 1 en fait partie.

La banque de la Formule 1

Banco Santander est active dans le monde de la Formule 1 depuis 2007, et depuis 2010 en tant que partenaire de la célèbre Scuderia Ferrari, la division de course du constructeur automobile italien Ferrari. C’est la plus ancienne et titrée des équipes de Formule 1, avec un long palmarès de records à son actif, comme le plus grand nombre de courses remportées (237) ou le plus de podiums en une seule saison (29). 

Aujourd'hui, la banque a signé un nouvel accord avec la Scuderia Ferrari et deviendra l'un des principaux sponsors de l'équipe au « cheval cabré ». Le logo de Banco Santander figurera désormais en bonne place sur les bolides, les combinaisons de course et les casquettes. Mais le rôle de la banque ira bien au-delà d'une simple visibilité…

En pole position pour la neutralité CO2

En tant qu'expert du financement et du soutien des solutions durables pour l'industrie automobile et d'autres secteurs, Banco Santander entend accélérer considérablement les efforts durables de la Scuderia Ferrari. L'équipe avait déjà amélioré son empreinte écologique via la réduction du poids des transports, l’interdiction des plastiques à usage unique, et d'autres mesures encore. Avec, en point d’orgue, l'obtention de la certification environnementale trois étoiles de la FIA cette année-là. Mais ce n'est pas tout : grâce au soutien et à l'expertise de Banco Santander, la Scuderia Ferrari vise une neutralité CO2 à 100 % d'ici 2030.

John Elkann, président de Ferrari, est donc enchanté par la nouvelle collaboration avec Banco Santander : « C'est un honneur de collaborer une fois encore avec une institution financière mondiale telle que Santander, qui s'engage en faveur d'une activité bancaire responsable et a démontré son leadership dans le financement des énergies renouvelables et des conseils ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) à l’échelle mondiale. Nous sommes impatients de travailler avec eux pour atteindre notre objectif clé, à savoir la neutralité carbone d'ici 2030. Nous sommes convaincus que les innovations et développements technologiques engendrés par notre évolution en Formule 1 profiteront à l'ensemble du secteur automobile. Et, en définitive, à la société tout entière. »

Champ d’expérimentation écologique

Ce n'est pas une coïncidence si M. Elkann mentionne la contribution de la Formule 1 à la société. En effet : au cours des 70 dernières années, la Formule 1 ainsi que les inventions et investissements des différentes équipes de constructeurs ont offert un véritable champ d’expérimentation pour d'innombrables développements technologiques - de l'aérodynamique à la conception des freins en passant par l'efficacité des moteurs. Des efforts qui ont aussi permis à l'industrie automobile de réduire considérablement ses émissions de CO2. 

Ana Botín, présidente de Santander, est également très enthousiaste quant à la collaboration avec la Scuderia Ferrari : « Nous sommes impatients de soutenir leur transition écologique. Santander a fait de la lutte contre le changement climatique une priorité. En tant que plus grand organisme de financement européen  pour le secteur automobile, nous nous engageons à aider l'industrie dans sa transition vers des voitures durables. Notre nouveau partenariat avec Ferrari va accélérer nos progrès communs. »

Découvrez ici comment Santander lutte contre le réchauffement climatique depuis des décennies, avec un objectif en ligne de mire : la neutralité carbone d'ici 2050.

 

Articles de blog connexes

Image
Etudiants assis sur une banque
Lors du sommet sur le climat organisé à Paris en 2015, les Nations Unies ont présenté leurs 17 objectifs de développement durable (ODD). Ces 17 objectifs visent à améliorer le bien-être des individus et de la planète. Et le secteur bancaire ne se laisse pas devancer, Santander étant l’un des pionniers du « Responsible Banking ».
Santander Consumer Bank
07/08/2020
3 Minutes de lecture