Afbeelding
Man en vrouw doen berekeningen

Payez-vous des impôts sur votre épargne ?

Santander Consumer Bank
09/02/2024
4 Minutes de lecture

Vous payez des impôts sur les revenus que vous tirez de biens mobiliers, y compris les intérêts d’un compte d'épargne. En Belgique, cet impôt s’appelle le précompte mobilier. Les comptes d'épargne réglementés bénéficient d’une exonération du précompte mobilier sur une partie des intérêts perçus. La tranche exonérée est fixée par l’État. Actuellement, la loi prévoit une exonération fiscale de maximum 1.020 € par personne et par an. Découvrez ici comment remplir votre déclaration d’impôt lorsque vous dépassez ce montant maximal.

Le précompte mobilier est un impôt sur les intérêts de l’épargne, mais aussi, par exemple, sur les dividendes d’actions. Cet impôt concerne donc les revenus tirés de biens mobiliers. En principe, votre banque déduit elle-même le précompte mobilier et verse les intérêts nets sur votre compte d'épargne. Pour les comptes d'épargne  réglementés, les intérêts sont exonérés d’impôts à concurrence d’un montant maximal de 1.020 €. Ce régime s’applique également aux comptes d'épargne réglementés que propose Santander Consumer Bank. L’épargne est donc fiscalement avantageuse.

1.020 € par personne

Une exonération annuelle jusqu’à 1.020 € par personne s’applique en 2024. Ce montant maximal peut varier d’une année à l’autre en fonction des décisions du gouvernement. En 2021, par exemple, il était encore de 980 €. Prenons un exemple concret : 100.000 €. Si vous disposez de cette somme sur un compte d'épargne réglementé, au taux d’intérêt actuel, vous ne dépasserez pas le montant maximal de 1.020 € et les intérêts de votre épargne seront exonérés d’impôt. Si le compte est ouvert au nom de deux personnes mariées ou cohabitantes légales, une exonération jusqu’à 2.040 € par an s’applique : l’exonération de 1.020 € par personne est, en effet, doublée.

15 %

N’imaginez pas répartir votre épargne sur différents comptes ou banques pour échapper au précompte mobilier. L’exonération s’applique par personne et non par compte ou par banque. Sur votre déclaration d’impôt, vous devez déclarer les revenus cumulés de tous vos comptes d'épargne. Vous devez également ajouter les revenus des comptes d'épargne de vos enfants mineurs aux intérêts de vos propres comptes d'épargne. Si les intérêts combinés sont supérieurs à 1.020 € par personne ou 2.040 € pour les couples, vous paierez un impôt de 15 % sur la part qui dépasse le montant exonéré de 1.020 €. 

Comment indiquer les comptes d'épargne dans la déclaration d’impôt ?

Si l’on transpose la théorie à la pratique, le précompte mobilier sur l’épargne se concrétise comme suit. Si vous avez un ou plusieurs comptes d'épargne dans la même banque, vous ne devez pas déclarer vous-même les intérêts. La banque retiendra automatiquement l’impôt à la source et le versera à l’administration fiscale. Si vous épargnez sur différents comptes dans différentes banques, vous devez calculer si vous devez payer le précompte mobilier. Vous additionnez ensuite tous les intérêts et déduisez le plafond de 1.020 € par titulaire de compte. 

Exemple 1 : les revenus de votre épargne totale s’élèvent à 1.500 €. Votre calcul : 1.500 € - 1.020 € = 480 €. Indiquez simplement ces 480 € dans votre déclaration d’impôt, sous les codes 1151 ou 2151. Vous paierez alors 15 %, soit 72 €, de précompte mobilier. 

Exemple 2 : vous et votre cohabitant légal percevez des intérêts communs de 2 .150 € (vous recevez 800 € d’intérêts, votre conjoint 1. 350 €). Votre calcul : 2.150 € - 2.040 € = 110 €. Indiquez ces 110 € dans votre déclaration d’impôt, sous les codes 1151 ou 2151. Vous paierez 15 %, soit 16,5 €, de précompte mobilier sur ce montant. 

Épargner ou investir ? Et pourquoi pas les deux ?